Comment mourir en paix ?

Comment mourir en paix ?

Jesus_Christ

 

Quand on meurt, les gens disent que l’on revoit toute sa vie. Ainsi, le film de tous les souvenirs s’impriment dans le cerveau. Mais, vivre une fin de vie totalement sereine semble très dur puisque l’on est dépassé par des angoisses sur une éventuelle vie dont on n’a aucune trace ni preuve d’existence. 
Il paraît que même les plus grands saints ont douté. Comment vivre ce passage sereinement, en laissant filer sa vie pour n’être plus qu’un simple corps ? C’est faisable, mais, très compliqué !

Si l’on est croyant la question se pose autrement que si l’on est athée. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un croyant a déjà l’intuition ou la ferme certitude qu’il existe un paradis après la mort. Pour cela, ils ont fait ce qu’il fallait en priant, en allant à la messe, en faisant leurs dévotions, en se recueillant…

Maintenant, la question est de savoir si l’on peut vivre une fin de de vie sans souffrances. Je ne crois pas parce que, même si l’on possède tous les atouts pour finir sa vie heureux, lorsque l’on est à l’approche de la mort, notre esprit chavire et se met à trembler, tout simplement à cause de l’humaine condition.

Il faut donc s’y préparer, être aidé, tenu, voir ses enfants, bref, se rattacher à son vécu pour comprendre que l’on a fait de bonnes choses dans sa vie et que le Seigneur nous le rendra.

Voilà pourquoi le croyant meurt avec l’amour et la paix du cœur. Il peut donc se libérer et mourir en paix, s’il en a vraiment envie !

Pour un être non-croyant, la question est totalement différente. En effet, celui qui refuse catégoriquement de dire « oui » à une vie après la mort , possède une psychologie ou une façon d’aborder les choses propre à son athéisme.

Si, pour lui, la vie doit être remplie d’une manière désinvolte, il peut faire ce qu’il a envie de faire. En deux mots : il n’a pas de fil à la patte ! Il peut jouer de ses pulsions, du refus des lois divines, faire des actes illégaux…

Il n’a donc cure de la mort puisque, de toute façon, celui qui ne croit pas ne se pose aucune question, si sa pensée est authentique ! Là est la force des vrais athées.

On finit alors par se dire que « croire en Dieu » est quelque chose de torturant et que ceux qui se résignent à mourir sans révolte sont athées. Incroyable, non ? 

Pensez à Voltaire qui était athée et qui a écrit dans Candide : cultivez votre jardin. Il avait raison.

Mais il demeure d’autres éventualités. Il y a celui qui refuse de croire parce qu’il a perdu la foi ou qu’il est en révolte, et, il y a celui qui croit parce que cela lui donne une couverture ou une moyen d’oublier ses mauvais actes que dieu pourrait punir.

Comment ces gens-là finissent leur vie ? Ils sont la plupart du temps inondés d’angoisses, lorsqu’ils sentent la mort arriver. En effet, les non-croyants en révolte contre dieu reviennent sur leur passé et constatent qu’ils sont face à un mur. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’être dans une lutte contre dieu montre bien que leur état d’âme est en souffrance et donc qu’ils mourront en souffrant.

Et ceux qui croient pour avoir bonne conscience malgré leur passé chargé se poseront la question du jugement dernier. Et donc, ils mourront en souffrant également. Les deux derniers cas sont des cas de très grandes angoisses indéniablement.

Pour mourir en paix, il faut alors, soit servir et remercier dieu, soit ne se poser aucune question si l’on pense que dieu n’existe pas.

 

 

One Response to Comment mourir en paix ?

  1. Majid says:

    Thanks for your website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *