Comment les hommes séduisent-ils ?

Comment les hommes séduisent-ils ?

Un des grands secrets de la séduction est l’alternance entre audace et humilité.
On peut ouvrir son cœur ou son âme, et faire preuve d’une fougue et d’une audace démesurées.
Kierkegaard l’avait écrit dans son livre: « Le journal du séducteur ».
A notre époque, beaucoup de critères semblent entrer en jeu pour devenir un as en matière de séduction.

Cela peut être un physique, un don, une ora, un charisme, une puissance matérielle ou sexuelle, un humour ou tout simplement une écoute altruiste et compatissante.
En effet, chacun possède en lui ce quelque chose d’ineffable ou de caché que l’on peut mettre en valeur pour plaire ou pour prouver l’étendue de ses capacités séductrices.
Mais une chose est sûre: on ne peut pas plaire à tout le monde, à moins d’être le plus grand diplomate de la terre!
Par exemple, Serge Gainsbourg, malgré ses attaques de provocation et ses blessures d’homme complexé, plaisait parce que ses chansons et ses textes parlaient pour lui.
A-t-il été heureux lors de sa période glorieuse?
Lui seul l’a su…

D’autres, comme Robert Redford ou Clint Eastwood, ont su garder cet humanisme que l’on retrouve aujourd’hui dans leurs films. Certes, leur passé est glorieux et plein de réussites mais leur célébrité ne les a jamais atteints.
Jean-Paul Belmondo a toujours été aimé des français. Pourquoi?
C’est cette fameuse bonhomie de l’homme qui vit malgré les épreuves de la vie.
Ainsi, le vrai séducteur sait garder en lui sa facette de féminité blessée pour devenir un homme qui plaît en dépit de son vécu, pouvant être torturant.
Celui qui sait s’adapter à toutes les milieux sociaux est également un homme qui plaît, c’est certain.
Mais certaines personnalités plaisaient tout en ayant cure des scrupules humains. Ils pouvaient être assassins, escrocs, calculateurs…
Mitterand était un grand séducteur, Tapie l’est également et maintenant on rend hommage à Mesrine dans le film joué par Vincent Cassel !
Tout ceci, c’est de l’audace, chers amis !

Enfin, celui qui lâche tout, ses aveux, son manque de tact, bref celui qui fait preuve d’humilité est un séducteur à part entière puisque la gent féminine semble très sensible à ce genre de qualité.
Shakespeare était très humble malgré ses excès et sa folie. C’était un homme véritablement aimé des femmes et reconnu de son époque.
Aujourd’hui, ceux que l’on catalogue comme humoriste sont aussi des séducteurs puisque l’humour semble si rare dans cette société. Tout le monde connaît d’ailleurs le dicton: « une femme qui rit est déjà dans mon lit ! »
De toute façon, rassurez-vous, chacun y trouvera son compte sinon l’injustice prendra le dessus sur le bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *