Comment faire pour s’extirper d’une révolte envers Dieu ?

Comment faire pour s’extirper d’une révolte envers Dieu ?

La révolte envers dieu est souvent le signe d’une souffrance ou d’une blessure qu’aucune thérapie ne peut résoudre. Si un être humain, dont la vie n’a pas épargné ou sentant sa mort approcher, est incapable de faire front à d’anciennes blessures, se réfugie dans des propos blasphématoires ou dans un refus d’une éventuelle vie paradisiaque, est dans ce qu’on appelle un révolte divine.
Peut-on soigner ou se faire soigner par ce sentiment justifiable ?

Une révolte face à Dieu est sans retour. Pourquoi ? Tout simplement parce que les épreuves de la vie ont fait que l’être est incapable de revenir vers quelque chose qui pourrait l’aider dans sa vie de tous les jours.

Mais la question est de savoir comment vivre sans aide, dans le désespoir, le malheur ou la violence alors qu’il est prouvé que tous les grands scientifiques chercheurs, qui ont travaillé sur la théorie du big bang, se résoudent à dire qu’un créateur s’est obligatoirement manifesté.

Par exemple, comment vivre avec un deuil ou une maladie incurable ? Je pense que pour ne pas tomber dans la révolte, il faut verser des larmes, parler à un homme de Dieu, prier ou à faire une cure de repos.

En fait, vivre en révolte semble être la plus grande des souffrances !

Mais pour faire un tel changement dans sa vie, il faut se mettre dans la tête que la révolte divine ne mène à rien ! En effet, se rebeller, ne pas dire les choses en face ou partir dans une quête d’arrivisme ne peut en aucun cas résoudre les problèmes !

On peut certes avouer que les souffrances sont souvent insupportables. Mais on n’a pas besoin d’être un dévôt ou de de pratiquer un culte, il faut prendre conscience que la vie n’est pas forcément un flot de bonheur et de joies. Il existe aussi les peines et même les plus grandes !

La société occidentale avec son syndicalisme effréné, ses plaintes permanentes a oublié que les pays du tiers-monde vivent des moments très durs ! C’est pour cela que le sacré a perdu de sa puissance.

Bien sûr, les guerres, le sida, le cancer et bien d’autres choses encoreexisent puisque le mal a toujours été là pour nous empêcher de vivre. Ainsi, avoir le goût du sacré est en quelque sorte une espérance qui peut sauver !

Maintenant, comment faire pour se soulager ?

Il y a de multiples thérapies mais la meilleure est les pleurs et dialogue. Cela soulage, c’est inévitable ! On peut voir un analyste libéré, pleurer dans son coin, ou faire un chemin vers ce que l’on appelle « la résilience ». C’est un faculté ou une attitude qui dit que l’on doit relativiser et que l’on n’est pas tout seul à vivre en souffrance.

Certaines personnes racontent leur vie et ils ont dû surmonter des drames, des échecs quasiment insoupçonnable ! C’est pourquoi, se plaindre ne sert à rien , mieux vaut écouter le silence et vivre comme un homme qui s’assume.

Se révolter contre le divin n’aboutit à rien du tout ! C’est prouvé !

One Response to Comment faire pour s’extirper d’une révolte envers Dieu ?

  1. Stephan D says:

    ~les guerres, le sida, le cancer et bien d’autres choses encoreexisent puisque le mal a toujours été là pour nous empêcher de vivre. ~ Ton article m’impressione par sa clarte. En effet lorsque tout va mal, le monde s’ en prend volontiers a Dieu alors qu’ avec une connaissance correcte de la Bible il est dit: (1 Jean 5:19) 1 Nous savons que nous venons de Dieu, mais que le monde entier se trouve au pouvoir du méchant […] .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *