Comment devenir un jouisseur invétéré ?

Comment devenir un jouisseur invétéré ?

Un jouisseur invétéré est un être qui profite de tous les plaisirs de la vie sans avoir aucune contrainte d’argent, de santé, de sérieux tragique et qui peut jouir de la vie jusqu’à la fin de ses jours !
Dans l’antiquité, on appelait cet état d’esprit comme une philosophie de la vie: « l’hédonisme ».
De nos jours, avec tous les problèmes qu’engendre le besoin et l’argent, est-ce possible d’atteindre un tel niveau ?
Voici quelques conseils que j’ai appliqués pendant mes périodes d’euphories.

Une des premières techniques serait de s’extirper des problèmes et des inquiétudes que les gens transmettent dans leur mal-être. Dites-leur que les psychiatres sont remboursés par la sécu, que les avocats compatissent très souvent et que vous pouvez leur donner des adresses gratuites !

En effet, si vous faîtes l’humaniste dans cette société où l’argent règne en maître, vous constaterez que les gens vous appelleront pour des causes sans intérêt et que leur problème ne repose que sur un manque de jouissance ou sur une nature écorchée qui a besoin de voir la misère en Afrique !

Prenez exemple sur Dean Martin, le chanteur de charme, avec son éternel verre de wisky ! Il pouvait chanter sans aucun stress sur une très grande scène !

Il faut donc pratiquer une nonchalance extrême pour être un jouisseur invétéré. La décontraction la plus absolue a du bon pour un homme qui veut profiter !

Ensuite, limitez les contraintes d’argent et flambez le pour des causes où vous vous sentez vivre dans un paradis de vie et d’euphorie. L’argent n’est qu’un moyen d’échange qui apporte le bien-être et le confort ! Sachez que, dans les pays pauvres, les résidents ne se posent même pas la question puisque qu’ils n’en ont pas !

Puis, rapprochez-vous des femmes épanouies qui sont alléchantes pour les relations sexuelles et devenez l’homme de passage extravagant possédant une libido d’animal. N’ayez cure de plaire, passez à l’acte sans aucune question puisque l’argent apporte le pouvoir !

Surtout, évitez de réfléchir dans le vide comme le font les gens mélancoliques qui se posent des questions existentielles sur la vie après la mort ou sur des excès sensibles tels que les émotions de la vie. Enfin bref, soyez sans scrupules face à cette société d’angoissés !

Mais si vous avez la fibre artistique, évitez Bach, Chopin, Shubert et bien d’autres encore qui vous donnent envie de pleurer ! Certes, il semble naturel de pleurer mais ne vous morfondez pas dans l’âme d’un artiste écorché. Jouez le jeu de la société et mettez en boucle Sinatra, Elvis, la musique country telle que Johnny Cash ou Jim Reeves…

Joie de vivre, libération des mœurs, et légèreté de l’esprit qui navigue entre les doux rêves des câlins érotiques et le l’énergie d’une vie dorée : voilà les maîtres mots du jouisseur invétéré !

Vous pourrez ainsi dire avant votre mort que vous avez vraiment profité et que vous avez largement vécu, sans aucune justification ni preuves à l’appui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *