Comment devenir Bonhome ?

Comment devenir Bonhome ?

Qu’est-ce que bonhomie ? C’est une force de caractère qui fait que l’homme s’assume en toute jovialité. Cette qualité est le trait caractéristique des hommes qui ont une heureuse nature et qui savent faire front aux attaques sans partir en violence. Jean-Paul Belmondo était ce type d’homme. Mais pour avoir un tel talent, il faut des bases: en voici quelques-unes .

Un des traits caractéristiques de la bonhomie est d’être égal à sa moi-même tout en faisant preuve d’humour.

Mais comment peut on avoir un tel don ? J’estime que l’humour est quelque peu génétique, transmissible ou se forge avec les expériences de la vie.

Si un homme a eu un vécu chargé, il peut être colérique mais il peut également rester non-violent comme le pasteur Martin Luther King qui avait une vie intense au niveau émotionnel.

En fait, c’est en restant bonhomme que l’on remarque les vrais hommes charismatiques ! Oui, l’humour est une façon d’être au dessus de la médiocrité si celui-ci est constructif et apaisant. Tous les vrais comédiens comme Michel Serrault ou Philippe Noiret avait ce talent.

L’humour permet donc d’ouvrir les portes de nouveaux horizons où la vie est plus tranquille et restera belle malgré les guerres et le racisme. Si vous avez lu les biographies de Belmondo, vous verrez que cet acteur n’a pas été épargné par les peines !

2
Rester bonhomme , c’est surtout savoir prendre sur soi. En fait c’est une forme de sagesse ou d’acceptation de soi. Si l’on ne se sent pas bien ou sujet à des pensées tristes, il faut pour avoir une telle qualité “tenter de sourire pour ne pas pleurer” !

S’accepter tel que l’on est, malgré ses blessures et ses angoisses, c’est très dur, je l’avoue. Mais de ses peines, on peut se forger une force nouvelle : le vécu ou l’expérience. Vous constaterez que les vrais êtres bonhommes ont su garder leur souffrance sans partir en rébellion ni en en révolte. Ce sont des gens qui vivent !

Enfin, la bonhomie la plus absolue est véritablement dure dans la société occidentale. Il faut partir au Tibet et voir les moines bouddhistes pour comprendre ce qu’est la vraie sagesse !
3
Une autre corde de ce trait de caractère est la non-violence ou le refus des nervosités néfastes. Je vous avais parlé de Luther King auparavant, mais la paix de l’âme et les beaux sentiments sont indissociables de cette psychologie.

C’est pourquoi, les êtres bonhomme sont la plupart du temps des êtres très aimés. Regardez Charles Aznavour, Jean Dujardin et toutes les célébrités ayant gardé joie de vivre : ce sont des gens qui vivent et non pas des gens qui veulent se faire remarquer !Des hommes comme Gandhi, Malcolm X, Luther KIng ou Sadate sont et resteront des figures de proues de cette mentalité puisqu’ils ont revendiqué une lutte contre les guerres et le racisme. Ils y ont d’ailleurs laissé leur peau !

Mais il ne sert à rien d’être un héros puisque s’occuper de soi-même est déjà un acte non-violent. En effet, combattre son mauvais caractère est un trait d’héroïsme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *